MGB MK IV 1979

Ecrit par René St-Cyr | 2017-12-29

article-image

Les MG font partie du cercle très restreint, des automobiles qui ont été capables de devenir des légendes, au cours des ans, en se constituant des admirateurs avec un enthousiasme indéfectible, envers les véhicules de cette marque, relevant pratiquement de l’obédience religieuse.

La marque MG est un acronyme des lettres M et G provenant des premières lettres de la marque Morris et du nom Garage.  Ce garage était tenu par un concessionnaire de la marque Morris, à Oxford.  À partir de 1921, des versions de la Morris, modifiées par Cecil Kimber, furent mises en vente.  Ces voitures utilisaient des carrosseries fabriquées par la compagnie Carbodies, située à Coventrie.  Elles étaient assemblées dans un atelier situé sur la ruelle Alfred à Oxford. 

Kimber fut promu au poste de Directeur Général, en 1922.  Il occupa ce poste jusqu’en 1941, alors qu’il quitta la compagnie, comme suite à un différent, avec William Morris à propos des contrats de matériel militaire, pour l’armée britannique, alors en pleine guerre.  Kimber fut tué, en 1945, lors d’un accident de train.

La compagnie continua à prendre de l’ampleur.  Un nouveau déménagement s’imposa, en 1927, pour utiliser une usine située sur la route de Edmund à Cowley, en banlieue d’Oxford.

La demande augmentant rapidement, cela obligea un autre déménagement, dès 1928, dans une usine plus grande.  Dans cette usine, située sur la route de Bainton, l’espace était suffisant pour également abriter la fabrication des radiateurs des Morris.  À cette date, la compagnie était devenue assez prospère pour justifier la fondation d’une nouvelle entité légale.  La MG Car Company, fut donc fondée, en mars de la même année et un espace fut réservé, au Salon de l’automobile de Londres, afin d’exposer au public ce dont la compagnie était capable de produire.  Toutefois, encore une fois victime de leur succès, le même problème se reproduisait, soit un manque d’espace, pour continuer à assembler les véhicules qui étaient produits.

Les recherches conduisirent les dirigeants de la compagnie, à trouver, en 1929, une ancienne usine produisant du cuir, située à Abingdon.  La qualité principale de cette ancienne usine était le fait qu’elle pouvait être agrandie, sans problème, selon les besoins du volume de production.  Elle fut d’ailleurs utilisée, jusqu’à la fin de la production, en 1980.

La compagnie appartenait au départ à William Morris.  Elle fut vendue à Morris Motors, qui appartenait à Nuffield Organisation, en 1935.  Ce changement de propriétaire eut des conséquences importantes, surtout en ce qui regardait la production des petites voitures sport.

L’Angleterre était pratiquement exsangue, à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.  Les ventes d’automobiles ne généraient pas suffisamment de profits pour assurer la pérennité des compagnies.  Dans un premier temps, le marché nord-américain fut visé.  Ce fut une très bonne décision à prendre, car pratiquement tous les pays européens étaient ruinés, et ses citoyens ne pouvaient certainement pas se payer le luxe de s’acheter une automobile, alors que l’Amérique du Nord, soit le Canada et les États-Unis s’étaient enrichis en fabriquant des tonnes de matériel militaire destiné aux pays européens attaqués par les nazis.  Pour survivre, plusieurs marques fusionnaient, au cours des années 1950.

En 1952, MG fut rachetée par le conglomérat British Motor Corporation, pour être encore rachetée, cette fois par la British Leyland, en 1968.  Sous le règne de BMC, plusieurs modèles de MG, n’étaient rien d’autres que d’autres marques avec un nouveau nom.

 Après toutes ces fusions, plusieurs modèles MG ne demeurèrent également rien de plus que des modèles d’autres marques, portant un nouveau nom, à l’exception des petits modèles sportifs, tels que MGA, MGB, et Midget, qui ont connu beaucoup de succès et rétabli la renommée de ces marques, au cours des années 1960 et 1970.

À la fin de cette décennie, la British Leyland était virtuellement en faillite.  Elle fut obligée de fermer l’usine d’Abingdon, en 1980.  Après que le groupe Austin Rover fut devenu le groupe Rover, la MG fut achetée par le British Aerospace, en 1988, puis par BMW, en 1994, qui la revendit, avec le groupe Rover, au consortium Phoenix.  La faillite du groupe fut annoncée en 2005.  La production fut arrêtée le 7 avril 2005.

Le 22 juillet 2005, le groupe Nanjing Automobile racheta MG, en même temps que les marques Austin, Wolseley, Morris, Princess, Sterling, British Motor, Leyland et Venden Plas.  Le 26 décembre, le groupe chinois Shanghai Automobile fusionna avec Nanjin Motors.

Aujourd’hui, toutes les marques d’automobiles anglaises, sauf Morgan, appartiennent à des compagnies étrangères.

Notre vedette, qui appartient à M.Guy Charron, fait partie des dernières à avoir été fabriquées par des ouvriers anglais, en Angleterre.

 

pizza-pizza
Restaurent Bouf Vit
Caisse-populaire-desjardins
RPBAssurances
Girard-auto
Assurances-Leclerc
Mario Boies inc
PG Evaluation
Ascenseurs Viau Inc
CineMobile

V.A.C.M. le club des vrais collectionneurs de voitures anciennes!