Pas juste une coccinelle

Ecrit par Jacques Mainville | 2010-06-25

article-image

La grande histoire de Volkswagen dépasse la simple écriture de cet article, mais nous tenterons de vous faire partager notre enthousiasme dans ses quelques lignes.

Il est difficile de dire à qui revient la paternité de la Volkswagen, qui est devenue l’une des voitures les plus reconnues par sa forme sur la planète.

Chose certaine, en 1933, Adolf Hitler rencontra le génial ingénieur Hans Ledwinka, responsable de la conception de voitures de marque Tatra.  Ce dernier venait de terminer la conception d’un prototype, le V-570.  Cette voiture était motorisée par un deux cylindres couché, situéàl’arrière et refroidit par air.  Hitler et Ledwinka se sont rencontrés àau moins deux reprises.  C’est au cours de ces deux réunions que les fiches techniques du V-570 ont étédonnées àAdolf Hitler.  Le Der Führer les a transmises àFerdinand Porsche en lui donnant comme mandat de fabriquer une voiture pour le peuple.  La voiture ne devait pas couter plus de 1000 marks.  Elle devait pouvoir accueillir deux adultes et trois enfants, avoir un moteur refroidi àl’air et consommer pas plus de 6 litres au 100 km.  Porsche en a reçu toute la notoriété, mais derrière chaque grande voiture, il y a toujours une équipe et c’est àces hommes et femmes qu'il faut en rendent hommage, sans oublier le génial Hans Ledwinska.

Plus de 40 millions de voitures ont été fabriquées au fil des ans et il serait difficile d'imaginer la planète sans elle.Lorsque la belle saison est de retour, qui ne se retourne pas sur son passage, ou dans un stationnement pour l'admirer, car elle fait surgir des souvenirs de notre enfance?

Dans les années 30, Ferdinand Porsche et son équipe donnèrent naissance à la Beetle.  Cela fait déjà 72 ans depuis, elle a bien évolué.

Entre les années 50 et 60, la Beetle fit son apparition au Canada et au Québec.  On a remarqué son moteur arrière et sa forme arrondie.  Elle a été vite été adoptée par les amateurs d’exotisme et plus tard par les babyboumeurs

Pendant la même période, Volkswagen a élargi sa gamme, en mettant sur le marché sa minifourgonnette (bus VW) couleur deux tons, soit le fameux Combi.  On se faisait une fête de coucher, lors des fins de semaine, à bord de l’une d’elles.

Au cours des années 70, apparurent en Californie ce que nous appelons les dunes buggy.  Ces voitures aux carrosseries fabriquées en fibre de verre étaient assemblées par des amateurs inconditionnels de la Volks.  Ils se retrouvaient sur les dunes de sable.  Appréciée des amateurs, elle se retrouva partout en Amérique.

Quelques petites compagnies ont fabriqué des automobiles en utilisant la plateforme de la coccinelle.  Celle qui a connu un succès relatif est la compagnie Lafer do Brasil, qui construisait des répliques de la voiture anglaise.  S’inspirant de la célèbre MG-TD, un industriel brésilien, Percival Lafer, entreprit d’en faire réaliser une réplique qui se vendit à plus de 4 300 exemplaires entre 1974 et 1988.  Elle utilisait la mécanique de la VW Coccinelle qui était placée dans le faux coffre arrière.  Il s’agissait d’un 1.600 c. c. développant 52 ch à 4.200 tr/min.

Girard-auto
Harveys-b-
PG Evaluation
Mario Boies inc
Rendez-vous des Anglaises
Ascenseurs Viau Inc
Atelier de mecanique RM (1979) Inc
Cafe Milano
pizza-pizza
AssuranceHagerty

V.A.C.M. le club des vrais collectionneurs de voitures anciennes!